Page d'accueil    Page précédente    Page suivante


Le réacteur RBMK

Les initiales RBMK sont l'acronyme de "réacteur refroidi par de l'eau et modéré par du graphite" (reaktor bolshoy moshchnosti kanalniy – en russe : Реактор Большой Мощности Канальный). C'est l'un des deux types de réacteurs que les Soviétiques utilisaient en 1986. L'autre type de réacteur était plus récent et pouvait être assimilé au réacteur américain à eau pressurisé.

L'Union Soviétique a construit 17 réacteurs RBMK. Douze fonctionnent encore en 2007 (source : www.world-nuclear.org).

En Russie :

En Lituanie :

Après l'accident de 1986, d'importantes modifications ont été apportées au réacteurs RBMK en service.

Schéma fonctionnel d'un réacteur RBMK

Deux photos Google Earth : à gauche la centrale de Tchernobyl et son sarcophage, à droite la centrale de Koursk (Russie) encore en activité.

Sur ces deux photos satellite, on voit la parfaite similitude des deux centrales de Tchernobyl et de Koursk.


Page d'accueil    Page précédente    Page suivante